Amazon s’offre Twitch, focus sur les motifs de cette acquisition

Twitch, la startup fondée en 2011, sise à San Francisco, la plus importante plateforme mondiale de diffusion de jeux vidéo en streaming, vient tout juste d’être rachetée par le géant américain de la distribution en ligne, Amazon, pour près d’un milliard de dollars. Il s’agit de la plus importante acquisition de l’histoire du groupe et on se demande bien en quoi Twitch va être utile à Amazon. Si tout prédestinait Twitch à être racheté par Youtube, le site de partage de vidéos de Google, la startup elle-même a choisi de faire partie de la famille Amazon. Google, selon certaines sources, était pourtant prêt à mettre 30 millions de dollars de plus qu’Amazon. Et un mariage entre Youtube et Twitch paraissait plus logique : les deux sites partageant des vidéos destinées à être visionnées par leurs communautés respectives.

Twitch : une communauté très active

Twitch, un site de niche peu connu du grand public mais cependant très populaire chez les ‘gamers’, connaît un succès croissant et génère à certains moments près de 2% du trafic Internet aux Etats-Unis, juste derrière Netflix, Google et Apple. Le site attire plus 55 millions de joueurs par mois et, d’après Twitch, rien qu’en juillet, 15 milliards de minutes de vidéo ont été visionnées par les visiteurs. L’acquisition de Twitch ne visant pas vraiment à booster les actuels secteurs phares d’Amazon, quelle est la véritable raison de cet achat ?

Pourquoi Amazon plutôt que Google ?

La première raison pour laquelle Emett Shear, le PDG de Twitch, a préféré Amazon plutôt que Google réside dans le fait que le premier lui permet de garder une certaine autonomie structurelle : la structure de base, les bureaux, les employés resteront en place. Avec Google qui, en général, intègre ses acquisitions avec ses propres services cela n’aurait probablement pas été possible. De plus, selon Emett Shear, le soutien financier d’Amazon va permettre à l’équipe de Twitch de fournir un meilleur service à ses utilisateurs. Ensuite, l’achat de Twitch par Amazon s’explique par les activités récentes du géant du site de e-commerce : la commercialisation du boîtier de télévision Fire TV, l’acquisition du studio de développement de jeux vidéo Double Helix ou encore la mise en place de la branche de création de jeux Amazon Game Studios. L’acquisition de Twitch s’est donc faite dans l’optique de ces mêmes ambitions. En outre, le groupe semble être également intéressé par une place plus conséquente dans le marché de la publicité en ligne. En ce sens, Amazon Sponsored Link, considéré comme concurrent direct d’AdWord, la régie publicitaire de Google, confirme les intérêts du géant de la distribution en ligne.

Nouvelle arme publicitaire d’Amazon

Twitch représente donc une aubaine en termes d’audience, avec un public jeune et technophile, soit une cible à pouvoir d’achat conséquent. La startup pourrait donner un véritable coup de pouce à Amazon dans sa conquête des parts de marché sur la publicité en ligne. Toutefois, le défi reste de taille, car si le groupe prévoit d’atteindre 0,75% des parts de marché en 2014, ce dernier est largement dominé par Google avec plus de 31% des parts.