La bonne semaine pour acheter des actions

L’adage « Acheter au son du canon, vendre au son des violons » n’a jamais sonné aussi juste au lendemain du Brexit. En effet, la chute des marchés est en fait un coup de blues corollairement avec la surprise qu’a causé un vote dont la veille encore on prévoyait une issue contraire. Du coup, acheter des actions devient opportuniste. Même si vous êtes débutant et voulez devenir trader, vous devez vous intéresser à l’actualité liée à l’effet Brexit. Par exemple, il y a fort à parier que la livre va se ressaisir et faire le yo-yo avant sans doute de replonger au moment de l’activation de l’article 50 du traité de Lisbonne (2009).

Attention aux paires Livre/euro et Livre/dollar

Alors ces jours sont décisifs en terme de meilleur placement. D’autant que les politiques eux-mêmes sont dans le brouillard, découvrant chaque jour des conséquences insoupçonnées liées au divorce entre les Britanniques et l’Europe. C’est naturellement le moment d’être très attentif à la moindre information. Il convient de surveiller la paire livre britannique et dollar, livre et euro.

En plus du Brexit dont on sait maintenant qu’il aura bien lieu (déclaration de la nouvelle Première ministre Theresa May), il conviendra d’avoir un œil sur l’Écosse qui ne cache plus ses désirs d’émancipation afin de rester dans l’Europe et peut-être d’intégrer carrément la zone euro.

Au-delà du Brexit concernant le seul Royaume-Uni, l’investisseur devra surveiller les politiques des banques centrales à court et moyen terme BCE et FED). Toutefois, il ne faut pas se précipiter dans un sens ou un autre, sélectionnez quelques titres du Cac 40 (également présents à Londres) et attachez une grande importance à la prochaine volatilité de la monnaie britannique.