Doubler son capital, un rêve ou est-ce possible ?

Doubler son capital semble être une belle utopie cependant il convient de s'interroger sur la question. Il faut s'interroger sur la problématique suivante : dans le cadre d'un placement argent, quel taux pourra être opportun afin de doubler un capital ?

Un doux rêve dans le cadre d'un placement à court terme

Prenons par exemple un délai de deux années de placement. Le rendement annuel moyen devrait avoisiner les 41% tandis que pour cinq années, ce rendement devrait s'approcher des 15%. Cela semble réellement utopique. Un placement dans une jeune start up prometteuse pourrait offrir un tel rendement... Mais à un risque bien trop élevé pour pouvoir le prendre. Pour commencer à envisager de manière rationnelle de doubler son capital, il faut penser à un placement de minimum dix ans. Le taux moyen de rendement devrait approcher les 7,18% et les 4,73% pour 15 ans de placement.

La patience :  une arme indispensable pour pouvoir doubler son capital

Raisonnablement, on peut espérer doubler son capital en 20 ans de placement. En effet, le taux moyen à partir de 20 ans est de 3,53% et de 2,81% pour 25 ans. Il s'agit là d'une perspective réaliste. Bien entendu, on peut toujours être prêt à patienter durant 50 ans en se contentant d'un taux de 1,40%. Afin d'être mieux au fait des différents taux, rapprochez vous des différentes banque et/ou d'une banque en ligne.

Des paramètres à ne pas négliger : la fiscalité et l'inflation

Les taux présentés ci-dessus ne représentent que les taux nets de fiscalité. Or dans la majorité du temps et qu'il s'agisse de plus-value ou d'intérêts, l'argent placé est soumis à des prélèvements à 15,5% ainsi qu'à des impôts.  Il est important de prendre en compte l'inflation qui peut annuler toute multiplication de capital avec des prix qui seraient multipliés par deux. Il est indispensable de raisonner en taux réel. En outre, investir en bourse peut s'avérer être une bonne solution pour gonfler son capital