Investir dans le crowdfunding

Cette semaine nous nous sommes intéressés au crowdfunding, ce phénomène qui pousse de plus en plus d'investisseur à parier sur le succès ou non d'un jeune groupe de musique ou une superproduction amateur de cinéma. Depuis plus de 10 ans maintenant, le phénomène s'est développé au point que certaines banques comme Hello Bank par exemple n'hésite plus à avoir leur propre plateforme de crowdfunding en service pour leurs clients.

Le principe est simple, un auteur propose un projet artistique, que se soit un nouvel album de musique, une oeuvre littéraire voir la production d'un film. Les investisseurs peuvent alors contre goodies investir dans l'oeuvre et bénéficer d'avantages par rapport à la production, que se soit de l'oeuvre en elle même voir même pour les meilleurs investisseurs, une journée de tournage sur le plateau du film en tournage. Ce type de placement peut paraître anodin mais de plus en plus de monde se tourne vers cette possibilité de prendre du plaisir à investir tout en appréciant la création d'une oeuvre qui n'aurait probablement pas vu le jour si les crowdfunder ne s'étaient pas mobiliser pour se faire.

Le top actuellement est MyMajorCompany qui vous propose d'investir dans des artistes musicaux préalablement sélectionnés par de bons conseilleurs artistiques. Si l'artiste arrive à réunir le montant suffisant que pour sortir son album, il est automatiquement pris en charge par la major qui s'occupera de l'enregistrement de A à Z du nouvel album. Les investisseurs toucheront des royalties comme ils les toucheraient si ils étaient les producteurs uniques de l'artiste. Une fine analyse des artistes est donc demandées pour savoir ou placer son argent mais en général les recruteurs vous trouvent de petites pépites qui ne manqueront pas d'éclore dans les prochains mois suivant la fin de la collecte de fond suffisant à la création de l'album.