L'amf souligne un léger regain d'intérêt des français pour les marchés financiers

Depuis 2008, la part des ménages ayant des actions a redressé la barre, mais cette barre est encore bien loin de retrouver son niveau précédant la crise. 

La détention d'actions a progressé en 2017

L'augmentation du CAC 40, depuis une année, n'est sans nul doute la cause première de ce regain d'intérêt. Néanmoins, l'investissement dans les actions rencontre encore quelques difficultés. Les épargnants ignorent l'accès aux valeurs immobilières. Par ailleurs, les Français préfèrent le placement financier sans risque (livret A, assurance vie, etc.) et les investissements dans l'immobilier. 

Repenser le procédé des actions à long terme

Cependant, d'après l'AMF, c'est une erreur de jugement. L'épargne garantie et liquide comporte quelques risques en raison de l'instabilité du pouvoir d'achat de l'épargne et de la difficulté à anticiper le taux d'inflation sur le long terme. Le bilan des 150 premières années signale également que le placement en action a constitué un actif financier apte pour le maintien de l'épargne à long terme. 

Par voie de conséquence, les actions doivent être perçues comme des investissements sur le long terme. Effectivement, la perte en capital est moindre à la seule condition de diversifier ses placements (ETF, OPCVM, etc.). La rentabilité est, quant à elle, relativement supérieure à celle des placements monétaires. Par exemple, sur les 3 dernières décennies, un Français qui aurait placé régulièrement sur les indices boursiers principaux (Topix, CAC 40, Footsie, etc.) et gardé ses titres pendant au moins 20 années aurait profité d'une rentabilité annuelle moyenne de l'ordre de 5,3 %, malgré les crises financières. 

Quelques conseils judicieux de l'AMF

Pour autant, l'AMF ne conseille pas de placer la totalité de son épargne en actions sur le long terme. Le bon comportement consisterait à réaliser des placements réguliers, sur des sommes limitées afin de ne pas supporter les mésaventures de nombreux épargnants à l'écart de la bourse. Des conseils somme toute pertinents pour celui qui souhaite devenir trader ou acheter des actions.