Le marche énergétique en ligne de mire

Le mois de janvier est déjà riche en information concernant la tendance de l'année 2016 sur les places financières. Si l'on sait que le pétrole est au plus bas et devrait se reprendre, on se rend compte que c'est tout le marché de l'énergie qui est sur la sellette actuellement et pourrait bien être le moteur de l'année. Le prix du ga et de l'électricité est en forte baisse dans presque tous les pays d'Europe mais la France semble être à la traine avec des demandes de plus en plus insistantes de la part de EDF d'augmenter le tarif de l'électricité et ce malgré que la matière première qu'est l'électricité est au plus bas sur l'ensemble du territoire.

Il est inutile de penser que EDF sera un bon placement cette année en terme d'action, en effet le groupe a de plus en plus de mal à tirer son épingle du jeu et se retrouve coincée avec plusieurs de ses centrales arrivant en fin de vie, durant des années ils ont profité des centrales existantes et se retrouvent désormais face à la fin de l'activité de celle-ci à un coup bien entendu non négligeable mais qui a déjà été facturé à la population française. On se tournera plus facilement vers Engie le nouveau nom de GDF Suez qui semble avoir fait du tri dans sa trésorerie et se redore petit à petit le blason auprès des banques de plus en plus enclines à saluer le développement de cette société qui a réussi sa sortie de monopole pour devenir une vrai entreprise de service en France mais également à l'internationale.

Bien entendu, il faudra bien faire quelques analyses supplémentaires pour faire son choix dans les différentes actions disponible en France mais il semblerait que sur le marché énergétique, Direct Energie et Engie aient la cote tandis que ENI côté en Italie semble gagner des parts de marché un peu partout en Europe.