Ralentissement global de l'économie mondiale

En ce milieu de mois d'octobre, il faut se demander si les investissements en bourse valent encore la peine. Les chiffres qui nous sont arrivés de Chine sont plutôt mauvais et il faudrait absolument retrouver une bonne dynamique que pour sortir de la gadoue dans laquelle l'économie mondiale est placée.

Les banques l'ont bien compris, il n'est pas actuellement très intéressant d'investir dans les pays émergents et pourtant il y a fort à croire que certains d'entre eux semblent montrer des signaux de relance après des années de difficultés financières. Et la relance pourrait bien venir directement des décisions de l'OPEP qui a annoncé vouloir baisser la production de baril de pétrole suite à la chute du cours de cette matière première que les broker forex ont annoncé à grand coup de promotion ces derniers mois.

Selon l'OPEP la chute du baril est du à la surproduction émanant des pays ne faisant pas partie de l'OPEP. C'est un peu l'hopital qui se fout de la charité allons nous dire, pourquoi donc des pays petit producteur ne pourraient pas profiter de la manne financière que représente cette denrée rare. Bien entendu, on sait que les finances des pays producteurs sont souvent liées directement au cours du baril et que bien entendu une chute du cours a un impact très négatif sur des Etats comme l'Arabie Saoudite voir le Koweit et le Bahrein.

Si la relance pourrait venir du pétrole, il faudra également surveiller le marché chinois qui semble s'engluer dans des soucis intérieurs et une faible demande de produit à l'international, ses importations ont chutées de 20% lors du mois d'août, une nouvelle qui a démoralisé les investisseurs et qui a provoqué un ralentissement des échanges sur les marchés boursiers européens qui pensaient trouver en la Chine un guide pour les prochains mois suites au manque de décision de la Fed aux Etats-Unis.

Profitez de l'instabilité des marchés et tradez en ligne dès maintenant avec le broker en CFD Plus500

En savoir +