Les Asiatiques se sont-ils fait Trumper ?

Surnommé « l’effet Trump », la menace d’un régime plus protectionniste du nouveau Président des USA a pour effet la perturbation en tout premier lieu des marchés Chinois, Japonais et Coréens qui se verront, de par leur absence d’implantation sur le sol Américain, imputés d’une hausse des prix sur l’exportation.

Issue de pays à coûts réduits sur la production, l’exportation se voit remise en question dans ce contexte de chantage de Donald Trump qui vise à la réalisation de son projet économique à savoir la mise en cause des traités internationaux obtenant ainsi le relance de l’investissement Public Américain.

De grands groupes industriels tels que LG ou encore Samsung prônent pour la première fois la nécessité d’une production sur le sol Américain par l’annonce de leurs projets d’implantations.

L’investiture de Donald Trump en date du 20 Janvier prochain sera suivie de près par les investisseurs industriels mondiaux, de manière à anticiper sur les premières prises de positions du nouveau Président des Etats-Unis.

Au cœur du sujet, l’Asie se verra en tout premier concernée par des changements de politique potentiels. 

Confidences faites par de grands industriels Chinois, Coréens et Japonais de leur inquiétude et leur pessimiste d’une issue néfaste sur leur activité.

Ce saut dans l’inconnu sera t-il poursuivi par la continuation de la démagogie de Mr Trump qui annonce durant sa campagne le commencement d’une guerre dans le commerce de niveau mondiale?

L’inquiétude des investisseurs crée par l’incertitude de prises de positions à venir, espèrent que le président élu abandonnera la rhétorique offensive mis en place durant la campagne…

La nervosité ambiante provoque des indices boursiers en bernes au niveau international.

Si vous souhaitez devenir trader, il est d’actualité d'acheter des actions ou encore de placer son argent sur des valeurs sûres telles que l’or.