Ventes records pour les iPhones 6 et 6 Plus d’Apple

Apple a vendu plus de 10 millions d’iPhones en un seul week-end de commercialisation. C’est un record, car la firme à la pomme a ainsi écoulé plus d’un million de ses smartphones en plus par rapport au lancement des modèles précédents. Au total les ventes du précédent lancement des iPhones 5s et 5c avaient atteint 9 millions d’exemplaires.

Les deux nouveaux modèles d’iPhones ont été lancés vendredi 19 septembre dans une dizaine de pays : Etats-Unis, France, Allemagne, Canada, Australie, Singapour, Japon, Hong Kong, Puerto Rico et Royaume-Uni. Ils devraient être commercialisés dans une centaine de pays d’ici la fin de l’année 2014. Le résultat des ventes du géant californien est d’autant plus impressionnant que, contrairement à son record établi l’année dernière, les iPhones 6 ne sont pas encore sortis en Chine.

Samsung reste le numéro un mondial des smartphones

Avec la sortie de l’iPhone 6, Apple compte surtout rattraper son retard par rapport à Samsung qui se place toujours en numéro un mondial sur le marché des smartphones (74,3 millions d’unités vendues entre avril et juin) et qui occupe une part de marché de 25,2%. Apple arrive en deuxième position avec 35,1 millions d’unités vendues sur la même période, sa part de marché représentant quelques 11,9%. Toutefois, ce dont seul Apple est capable de faire c’est de vendre ses produits à une vitesse record par rapport à ses concurrents. Pas moins de quatre millions d’iPhones avaient été réservés en précommande. Pourtant, le délai de la livraison peut prendre de deux à trois semaines et sur certains site de petites annonces et de seconde main, ces smartphones se négocient à plus de mille euros l’unité.

iPhone : un pur phénomène de mode

Mais comment expliquer un tel succès ? Le nouveau modèle d’iPhone est-il significativement différent de ses prédécesseurs ? La principale différence réside simplement dans la taille de l’écran, qui est passé de 4 pouces à 5,5 pouces. Et à peine quelques jours après le lancement, ces grands smartphones sont largement critiqués par rapport à la solidité de leurs coques. En effet, la nouvelle génération d’iPhones semble être bien fragile, au point que le téléphone peut subir une déformation si on le met, par exemple, dans la poche de son pantalon. Mais, malgré tout, cette critique semble n’avoir que peu d’impact à ce stade sur les ventes, les acheteurs se précipitant pour obtenir le tout dernier bijou d’Apple.

Un jour, un ami m’a dit : « Le monde se divise en deux catégories de gens, ceux qui utilisent Apple et ceux qui n’en utilisent pas ». Et rien ne semble décourager cette première catégorie de personnes, que ce soit le prix, les files et les délais d’attentes ou, même, certains défauts de l’appareil comme celui déjà cité ou la faible capacité de sa batterie (mesurée comme une des moins performantes pour cette gamme de smartphones).